Accueil du sitebannière
Accueil
La force de Paysages de France, c'est vous ! Votre adhésion, c'est le moteur de l'action...

Communiqué de Paysages de France

Porte-parole de Paysages de France : 06 82 76 55 84

"Pas de pub, des arbres !" : résultats immédiats !

L’opération de recouvrement de panneaux publicitaires du 1er juillet 2017 a démontré avec un éclat tout particulier à quel point le slogan « Pas de pub, des arbres ! » était plus que jamais d’actualité. Non seulement au plan national, avec l’appel de Paysages de France au gouvernement pour mettre en marche, dans les faits, la moralisation de la vie publique et l’engagement pour l’environnement, mais localement aussi, dans chaque commune ou collectivité de France.

Les MAIRES disent NON à la prise en otage de leur paysage

Aujourd’hui, de plus en plus d’élus et de maires ne tolèrent plus cette prise en otage du paysage par les excès de l’affichage. Ces coups portés à l’image de leur commune, au visage même du territoire dont ils ont la charge, à la qualité de vie de leurs administrés les insupportent de plus en plus.

La preuve ? Les actions de Paysages de France sont désormais considérées par nombre de maires comme un soutien actif à leurs démarches de reconquête du paysage. Et ils le disent !

Mieux, les demandes qu’ils adressent aux auteurs des infractions ne sont plus systématiquement prises par dessus la jambe par les contrevenants. Des démarches jusqu’alors infructueuses aboutissent enfin, et des panneaux qui continuaient à bafouer la loi en toute impunité se mettent à disparaître comme par enchantement...

Afficheurs : le bâton pour se faire battre !

Nombre d’afficheurs, en revanche, n’ont toujours pas compris que plus personne ou presque n’admettait cette mainmise sur l’espace public. En agressant outrageusement le paysage comme certains s’obstinent à le faire depuis des décennies, ces publicitaires en arrivent au paradoxe suivant : ils s’infligent à eux-mêmes la plus formidable...contre-publicité que l’on puisse se faire.

Qui peut en effet supporter de telles pratiques ? Qui peut accepter encore que l’on porte à ce point atteinte au cadre de vie, à l’image de son territoire, au patrimoine commun de la nation ?

Pas de doute, à force de provocations de ce genre, les afficheurs qui se livrent à ce petit jeu ne font que discréditer toute la profession.

Il est vrai au demeurant que mettre une telle obstination à vouloir scier la branche sur laquelle ils sont assis ne peut en définitive...qu’aider Paysages de France à démontrer qu’il leur faut évoluer et qu’il faut, si nécessaire, les remettre à leur place...

La leçon de l’opération

Quelle leçon tirer encore de cette opération, sinon qu’un mouvement irrésistible est en marche ? Les violations répétées de la loi, les cloaques publicitaires d’hier et les "coups de poings" des écrans numériques que certains veulent imposer, sont chaque jour davantage perçus comme inacceptables.

Certains afficheurs peut-être ne comprendront toujours pas la leçon.

Ce qui est sûr, revanche, c’est qu’elle est parfaitement claire pour tous :

Plus que jamais le rôle de Paysages de France est donc d’aider les maires de France, les élus de la République, les services de l’État et les citoyens à libérer le territoire d’une pollution si archaïque.